Pâte à tartiner de Christophe Michalak

4 janvier 2021

Pour les fêtes de fin d’année, j’aime bien préparer des paniers gourmands maison avec des ballotins de chocolats, des kits de chocolat chaud ou de préparation à cookies. Cette année, j’ai voulu faire ma pâte à tartiner maison.

Cela fait déjà plusieurs années que je n’achète plus de pâte à tartiner industrielle, pleine d’huile de palme et de mauvais chocolat.

Généralement j’achète la pâte à tartiner de la marque Bovetti aux noisettes et chocolat au lait, sans huile de palme et sans gluten. À manger directement à la petite cuillère !

Alors où trouver une bonne recette ?

En parcourant sur Pinterest, je suis tombée sur celle de Christophe Michalak sur le blog culinaire https://www.encoreungateau.com/

J’avais tous les ingrédients dans le placard et surtout du bon chocolat Valrhona, d’excellente qualité, et que vous pouvez désormais trouver en petite quantité sur le site : https://www.valrhona-ensemble.fr/

Je vous recommande également de vous procurer de bonnes noisettes, elles sont majoritaires dans la composition de cette pâte à tartiner et ce serait dommage d’en compromettre le goût avec des noisettes de piètre qualité.

La recette est un peu longue avec plusieurs étapes, mais en soi il n’y a rien de bien compliqué. Il faut avant tout bien torréfier les noisettes, au four de préférence (beaucoup plus rapide) pour enlever la peau plus facilement.

La pâte à tartiner se conserve facilement plusieurs jours (si vous ne mangez pas tout le pot en une seule fois !) dans un endroit frais, à l’abri de la lumière (idéalement dans un cellier ou dans votre garage).

Pour 600 g de pâte à tartiner :

  • 270 g de noisettes décortiquées entières
  • 120 g de sucre en poudre
  • 3 g de fleur de sel
  • 150 g de sucre glace
  • 150 g de chocolat au lait Jivara de Valrhona
  • 25 g de lait entier en poudre
  • 10 g de cacao en poudre
  • 5 g d’huile de pépins de raisin

Préchauffez le four à 180°C chaleur tournante et étalez les noisettes sur un papier cuisson ou un silpat. Enfournez les noisettes pendant 25-30 min puis laissez-les refroidir à température ambiante. Frottez les noisettes dans un torchon propre et légèrement humide pour enlever leur peau.

Dans une casserole à fond épais, sur feu moyen, réalisez un caramel ambré avec le sucre en poudre. Hors du feu, ajoutez la fleur de sel et mélangez.

Versez le caramel sur un tapis silpat et laissez-le durcir à température ambiante puis cassez-le en petits morceaux.

Dans le bol d’un mixeur, versez 120 g de noisettes torréfiées et le caramel en morceaux. Mixez jusqu’à obtenir une pâte lisse, vous obtiendrez un praliné. Réservez dans un récipient propre.

Versez dans le bol du mixeur les 150 g de noisettes torréfiées restantes et le sucre glace. Mixez jusqu’à obtenir une pâte épaisse, vous obtiendrez une pâte de noisettes.

Au bain-marie ou au micro-ondes (par tranche de 15 secondes), faites fondre doucement le chocolat au lait.

Versez le chocolat fondu dans la pâte de noisettes, mixez légèrement pour bien mélanger les deux préparations. Vous obtiendrez un gianduja.

Mélangez le gianduja et le praliné dans le bol du mixeur. Ajoutez la poudre de lait, le cacao en poudre non sucré et l’huile de pépins de raisins. Mixez légèrement et versez la pâte à tartiner dans un pot propre hermétique en verre.

Laissez figer la préparation jusqu’au lendemain afin d’obtenir la texture idéale pour étaler sur votre tartine.

Dégustez !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.