Magnum Fraise

19 juin 2020

DerniĂšrement, j’ai testĂ© les Magnum maison grĂące aux moules de Silikomart que j’ai achetĂ©s au magasin « Le gĂąteau sous la cerise » Ă  Nantes. Vous pouvez retrouver le fameux ustensile sur leur site internet juste ici : https://www.legateausouslacerise.com/moules-a-glaces/1363-moule-en-silicone-4-esquimaux.html

AprĂšs avoir rĂ©alisĂ© tout chocolat, j’avais envie de privilĂ©gier les sorbets et surtout celui Ă  la fraise. Pendant le confinement, j’ai achetĂ© 5 kg de fraises pour rĂ©aliser des purĂ©es de fraises et pouvoir faire mes sorbets moi-mĂȘme. Rien de bien compliquĂ© dans la rĂ©alisation du sorbet, mis Ă  part le stabilisateur qu’on ne trouve pas partout mais c’est optionnel. Cela sert juste Ă  la tenue de la glace mais si vous la dĂ©gustez rapidement, il n’y a aucun souci.

Je rĂ©alise toutes mes glaces et sorbets Ă  la sorbetiĂšre (de la marque Koenig) mais vous pouvez Ă©galement les rĂ©aliser au Thermomix (ce que je faisais avant). L’avantage de la sorbetiĂšre est que vous obtiendrez des glaces trĂšs onctueuses et qui se tiennent parfaitement. Une fois turbinĂ©e pendant environ 1h, je verse ma prĂ©paration dans des bacs transparents de 2L ou dans des moules Ă  esquimaux et je replace au congĂ©lateur. À la dĂ©gustation, on a vraiment l’impression de manger des glaces du glacier (sans tous les colorants et additifs qu’on retrouve dans les produits industriels).

Je suis donc partie sur l’association fraise/chocolat blanc, en rĂ©alisant une coque de chocolat blanc et Ă©clats de pralin pour davantage de gourmandise.

Je vous confirme, ce fut un délice !

Pour environ 1L de sorbet fraise :

  • 600 g de purĂ©e de fraises
  • 120 g de sucre
  • 100 g de sirop de glucose
  • 240 g d’eau
  • 4 g de stabilisateur (optionnel)

Pour le glaçage :

  • 200 g de chocolat blanc
  • 10 g d’huile de pĂ©pins de raisins
  • 70 g de pralin

On va d’abord commencer par le sorbet fraise :

Dans une casserole, ajoutez la purĂ©e de fraises, l’eau, le sucre et le sirop de glucose. Faites chauffer jusqu’à 45°C et ajoutez le stabilisateur en pluie fine (vous pouvez mĂ©langer une petite partie du sucre avec le stabilisateur, cela Ă©vitera des grumeaux). MĂ©langez Ă©nergiquement au fouet. Faites chauffer jusqu’à Ă©bullition. Sortez du feu.

Débarrassez dans un récipient lavé et sec. Filmez au contact et laissez-la refroidir quelques minutes avant de la déposer au réfrigérateur.

Au bout de 12h, versez la préparation et lancez votre sorbetiÚre.

Une fois la glace prise, versez dans le moule Ă  esquimaux puis glissez le bĂątonnet. Lissez la surface avec une spatule. Il faut bien tasser la glace avec une cuillĂšre pour Ă©viter d’avoir des trous. RĂ©servez au congĂ©lateur jusqu’à prise complĂšte (au moins 4h).

Quand la glace est prise, étirez les bords du moule en silicone pour faciliter le démoulage. Réservez au congélateur le temps de préparer le glaçage.

Faites chauffer le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes (par tranche de 20 secondes pour Ă©viter qu’il brĂ»le). MĂ©langez puis ajoutez l’huile de pĂ©pins de raisins. Ajoutez le pralin.

Versez dans un rĂ©cipient assez haut et peu large pour faciliter le glaçage. Trempez les esquimaux congelĂ©s dans le glaçage jusqu’au bĂątonnet. Laissez Ă©goutter quelques secondes et dĂ©posez sur du papier cuisson. Placez au congĂ©lateur.

Dégustez !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.