Meringues aux pralines roses

Voici une des toutes premières recettes que j’ai réalisées pour l’apprentissage du CAP : les meringues aux pralines roses. Autant commencer par quelque chose de facile…En plus, j’ai toujours des blancs d’œufs au congélateur !

Rien de bien compliqué pour cette recette, mais elle vous apprendra à préparer une meringue française et à garnir une poche à douille.

Pour les pralines roses, vous pouvez en trouver sur le site internet du magasin « Le gâteau sous la cerise » qui est une référence en terme de produits et matériels culinaires : https://www.legateausouslacerise.com/pralins-et-pralines/954-pralines-roses-aux-amandes-entieres-1kg.html

Je me fournis souvent chez eux quand j’ai besoin d’un produit spécifique, mais attention c’est à vos risques et périls : on ne peut pas ressortir les mains vides ! (J’ai essayé…) Il y a toujours des nouveautés de chocolat, moules, colorants et autres, qui nous tendent dangereusement les bras. Voici donc les étapes :

  • 250 g de blancs d’œufs à température ambiante
  • 250 g de sucre en poudre
  • 200 g de sucre glace tamisé
  • 1 pincé de sel
  • QS de pralines roses concassées.

Commencez par monter les blancs d’œufs avec le sel à vitesse moyenne au début. Quand ils sont bien mousseux, augmentez la vitesse en ajoutant progressivement le sucre en poudre.

Quand la texture au bec d’oiseau est atteinte, stoppez le batteur et incorporez le sucre glace tamisé à l’aide d’un maryse en mélangeant de bas en haut. Faites préchauffez votre four à 90°C.

Garnissez une grande poche à douille et dressez sur une plaque perforée recouverte d’une feuille de papier cuisson.

Pour garnir une poche à douille comme un professionnel, voici les étapes : repliez les bords de la poche sur l’extérieur sur plusieurs centimètres pour faciliter la prise en main et l’accès au fond de la poche. Ainsi, de l’autre main, vous pourrez remplir votre poche à douille.

Faites glisser la douille progressivement vers la pointe en veillant à ce qu’elle ne se retourne pas. Coupez à l’aide d’un ciseau l’extrémité de la poche sur une largeur suffisante pour faire passer uniquement la pointe de la douille. Une entaille trop large ne ferait qu’augmenter le risque de rupture de la poche et donc de fuites. Bouchez l’accès à la douille en repliant les parois sur elles-mêmes.

Maintenant, pour remplir la poche, vous devez à l’aide de la partie droite d’une corne, glissez la préparation en prenant soin de bien racler contre les parois formées par les doigts de la main.
Remontez délicatement les bords rabattus, et refermer la poche en la saisissant dans le creux de la main.

Poussez la masse vers la douille en lissant la poche avec la corne, pour chasser les bulles d’air. La quantité ne doit pas dépasser la moitié de la poche, sinon vous aurez du mal à la tenir correctement et donc à garnir.

On peut alors placer dans la paume de la main la masse nécessaire pour exercer facilement et sûrement une pression nécessaire à l’emploi de la poche à douille. Maintenant, vous savez garnir une poche à douille !

Utilisez une douille cannelée pour un décor idéal et laissez aller votre inspiration pour les formes.
Parsemez d’éclat de pralines roses et enfournez pendant 2h. Vous pouvez les laisser dans le four, une fois que la cuisson est finie, elles vont finir de cuire et vous pourrez les décoller plus facilement.
Laissez refroidir et conservez dans une boite métallique pour éviter que vos meringues ne ramollissent.

Dégustez !

Laisser un commentaire